Adolphe

Je ne peux pas faire autrement que de commencer cette chronique par vous parler du style de Pascal Croci car c’est son dessin qui m’a spontanément attiré comme un papillon est inexorablement attiré par une lumière un soir d’été. J’ai été envouté par cette couverture...