La série WEST, qui compte 6 tomes, est une série qui n’est pas facile à classer car elle mêle les genres. En effet, elle mélange le western, l’enquête policière et le paranormal dans trois histoires qui se déroulent au début du XXe siècle. Roosevelt est président des Etats Unis et il doit faire face à des menaces qui touchent le pouvoir et les hommes d’influence. Pour lutter contre ces menaces, une unité spéciale est créée, il s’agit de W.E.S.T. pour Weird Enforcement Special Team. Sous l’égide de Morton Chapel un vieil homme élégant et directif, l’équipe composée d’un indien mystique, d’un colosse irlandais, d’un spécialiste des armes à feu impulsif et d’une jeune femme médecin vont devoir lutter, tout à tour contre un club de satanistes voulant prendre le pouvoir, un sorcier « el Santero » dans le Cuba en phase de devenir indépendant et un démon qui manipule la propre fille de Morton Chapel.

” Seuls, quatre hommes approchent de la vérité. Des parias, des hors la loi, … W.E.S.T. “

Ce mélange des genres fait mouche. Dans cette ambiance de western moderne, nous sommes au début du XXe siècle où une bonne partie de l’action se situe en territoire urbain : Washington, New York, La Havane et même Paris pour la première scène du premier tome (l’accident du train en gare Montparnasse). Aussi ne vous attendez pas à retrouver des paysages de plaines arides, de montagnes enneigées ou de saloons enfumés, l’atmosphère est délibérément tournée vers le mystère. Dans le premier cycle, on assiste à la reformation de l’ancienne équipe de Morton Chapel formée pendant les guerres indiennes et on découvre des personnages haut en couleurs tout aussi attachants qu’ils sont complexes et impulsifs. 

Les auteurs vont faire évoluer ces personnages au fil des épreuves qu’ils vont traverser ce qui les rend attachants et humains ce qui n’est pas forcement le cas de leur chef. Il faudra attendre le troisième cycle pour en apprendre plus sur l’histoire personnelle de Chapel et des événements tragiques qui ont affecté sa fille. Il sera l’heure pour lui d’affronter son propre passé.
Pour moi, un des points fort de cette série, c’est le dessin de Christian Rossi qui est magnifique, le trait est précis, détaillé, les couleurs sont éclatantes avec des cases splendides toutes en couleurs aquarellées.

Ses paysages sont somptueux, les représentations des grandes villes, de Cuba et de la Havane sont de pures merveilles.
Le scénario est complexe, travaillé, étoffé et les dialogues sont percutants pour des aventures qui mêle la petite et la grande histoire, de l’action et des moments de bravoure suivis de scènes intimistes le tout accompagné par une forte dose de paranormal.

Un très gros coup de cœur. Certainement une de mes séries préférées et je ne peux que vous incitez à vous plonger dans cet univers fantastique en profitant de l’intégrale qui a été édité pour les dix ans de la série.

W.E.S.T.
Scénario : Xavier Dorison et Fabien Nury
Dessin & couleurs : Christian Rossi
Parution du premier tome : aout 2003
Editeur : Dargaud
Format : Grand format
Planches : 54

Pour en savoir plus sur la série W.E.S.T., foncez sur le site des éditions Dargaud